24/7 Sales Department : (+224) 624 19 64 00 - 624 19 63 83 - 622 22 24 44 l  Version Fraçaise  l Site Map 

 

Situation Générale de la pêche en République de Guinée

Les eaux territoriales de la République de Guinée sont connues comme relativement riches dans les produits halieutiques.

Les côtes guinéennes font environ 320 km en longueur et produisent autour de 200.000 tonnes annuellement repartie entre le poisson pélagique, le poisson demersale, les céphalopodes et les crevettes.

La société SONIT, à ce jour et depuis 24 années est spécialisée dans la pêche pélagique.

Elle a commencé en 1991 avec un bateau pélagique et actuellement elle dispose de 4 bateaux pélagiques plus un bateau transporteur qui opèrent en Guinée, en Sierra Léone et en Guinée Bissau et 75% de la capture est débarquée à Conakry et 25% sont exportés à Freetown, au Ghana et au Libéria.

La SONIT a créé à Conakry les infrastructures qui lui appartiennent dont les entrepôts frigorifiques qui peuvent contenir 15.000 tonnes.

La SONIT commercialise en Guinée environ 50.000 tonnes par an, ce qui constitue 25% de la quantité globale pouvant être pêchée dans les eaux guinéennes.

Elle a également créé à l’intérieur du pays 14 points de vente en installant des petites chambres froides pour assurer le ravitaillement de la population en poisson pélagique.

En 2015 la société SONIT a décidé d’étendre ses activités pour pêcher le poisson demersale, c'est-à-dire la pêche de fond.

C’est pourquoi elle a en projet l’importation de 3 bateaux de pêche de fond à partir de la Chine dont le coût global est estimé à 7.500.000 USD rendu à Conakry.

Ces bateaux permettront à SONIT d’augmenter ses capacités de distributions à travers ses infrastructures et son réseau de vente assurant ainsi la sécurité alimentaire en Guinée pour le poisson pélagique d’une part dont les prix sont très bas et d’autre part le poisson demersale, les deux espèces constituent aliment de base pour la ménagère guinéenne.

Pour la gestion et l’entretien de ces nouveaux bateaux la SONIT dispose déjà d’une expérience de 24 ans à travers ces premiers bateaux pélagiques.